élaboration authentique
monter le contenu descendre le contenu
titre elaboration

Les cognacs Léopold Gourmel sont conçus selon un savoir-faire qui respecte la nature… et les consommateurs. Ainsi, chacun des critères qui participent à leur élaboration en témoigne :

 
Les vertus d'un terroir d'exception

Les vins qui entrent dans l’élaboration du cognac Léopold Gourmel proviennent de la zone des Fins bois premiers crus où se situent les plus vieux sous-sols, et où les racines des ceps puisent le mieux les ressources du terrain en descendant jusqu’à 20 à 30 mètres de profondeur. Par ailleurs, c’est également là que se trouvent les terres les plus vallonnées, soumises à une exposition Est qui favorise la maturation du raisin. Autant de composantes qui contribuent à la production d’un vin à la fois plus fort, plus riche, plus aromatique et plus minéral.

 
Une culture raisonnée

Parce qu’il souhaite exercer son métier de distillateur à partir de produits naturels, Léopold Gourmel privilégie un mode de culture en harmonie avec l’environnement. Selon ce principe, le raisin ne contient aucun pesticide chimique ; en outre, de la taille aux vendanges, tout est mis en oeuvre pour favoriser la qualité… et non la quantité.

 
La parcellisation

Chaque parcelle est différente : âges des vignes, ensoleillement, pluviométrie, nature du sous-sol. Elle est traitée séparément : vendange, vinification, distillation pour mieux traduire l’expression de la nature.

 
L'utilisation d'un seul millésime

Chaque cognac Léopold Gourmel est le fruit d’un seul vignoble et d’un vin d’une même année. Pour préserver les arômes originaux, les millésimes ne sont jamais assemblés, contrairement à ce qui se pratique traditionnellement.

 
Le respect de la maturité du vin

La distillation ne s’effectue que sur des vins équilibrés, ayant atteint leur apogée au cours d’un élevage sur lie, c'est-à-dire réalisé en cuve et en présence des dépôts naturels. Le bouquet est alors à son maximum d’intensité et de complexité…

 
Une distillation généreuse

La méthode traditionnelle de distillation, quoique très pure, est souvent neutre et sèche. Léopold Gourmel a choisi de pratiquer à l’inverse, une distillation « grasse » qui concentre les arômes des vins, donnant immédiatement une eau-de-vie plaisante, aromatique, souple, riche et structurée…

 
Des bois qui bonifient le vieillissement

Les cognacs Léopold Gourmel sont élevés en fûts de chêne dits de l’Allier. Des arbres centenaires, dont les grains extra fins favorisent un vieillissement aux notes de bois délicates, et encouragent une complexité naturelle en lui donnant sa couleur et son bouquet.

 
Le refus de la filtration à froid

Lors de la mise en bouteilles, il peut rester des résidus dans le cognac. Pour les éliminer, une pratique courante consiste à refroidir l’eau-de-vie à environ 0°et à la filtrer sévèrement. Ce procédé permet aussi d’améliorer la brillance du cognac et d’éviter qu’il ne se trouble quand on y ajoute de la glace ou de l’eau. Il a cependant un gros inconvénient : celui d’entraîner la perte de certains composants aromatiques. Léopold Gourmel, défenseur d’un cognac naturel, n’utilise pas cette technique et préfère une méthode de filtration douce qui préserve toutes les qualités du produit.

 
La réduction

Le cognac perd chaque année 2 à 3% en volume, la fameuse « part des anges », mais très peu en force alcoolique (environ 4 degrés tous les 10 ans). Pour descendre l’eau de vie de 70° à 40°, beaucoup ajoutent de l’eau de façon brutale. Léopold Gourmel a constaté que de l’eau sur le cognac, le faible sur le fort, crée une « saponification » produisant des odeurs de savon. Par contre, le cognac sur l’eau, le fort sur le faible, donne une estérification qui révèle à chaque fois les arômes. A partir de la 5ème année, Léopold Gourmel part de son millésime, encore à 66/68°, et verse le fort sur le faible pour créer 2 lots : le millésime fort à 55° et le faible à 25°. Ce dernier, année après année gagnera en degré pour arriver à 40, 41 42, 43, ou 46° : un autre secret de la délicatesse aromatique des cognacs Léopold Gourmel.

 
Un produit 100% naturel

Pour mieux flatter l’œil et le palais des consommateurs, le cognac est souvent « enrichi » de substances étrangères et artificielles, des additifs qui permettent par exemple de donner une couleur et un goût de bois plus «vendeurs». Fidèle à sa démarche, Léopold Gourmel a fait le choix d’un cognac authentique dans lequel n’intervient aucun de ces procédés.

 
Une présentation qui fait honneur au cognac

Loin des artifices qui mettent plus en valeur le contenant que le contenu, Léopold Gourmel préfère une présentation sobre et moderne. Il utilise des bouteilles dont la transparence permet d’apprécier la robe et la texture du cognac. Les étiquettes ont également une fonction pédagogique puisqu’elles révèlent immédiatement la tendance aromatique du produit en fonction de son vieillissement.

 

Pour en savoir plus sur le cognac, vous pouvez consulter le site du BNIC (Bureau National Interprofessionnel du Cognac) : www.cognac.fr

 

propulsé par e-majine